Les Peuples du Festival 2012

IVème Festival des Peuples Minoritaires

IRLANDE

L'Irlande est une terre riche de traditions et de légendes, connue pour sa nature et son histoire mais également caractérisée par son essor économique et socioculturel. Sa capitale, Dublin, est le moteur du pays. L'Irlande est la patrie des sports gaéliques, des grands écrivains et des vertes vallées qui s'étendent jusqu'à la mer. Le gaélique d'Irlande est la langue officielle : il est enseigné dans toutes les écoles, même s'il n'est parlé couramment que par 39% de la population. L'anglais, qui est la seconde langue officielle, est, quant à lui, parlé par tous les habitants. La plupart des publications du Gouvernement sont éditées dans les deux langues et les citoyens peuvent s'exprimer en irlandais dans leurs rapports avec l'État.

LOUISIANE

Fondée comme colonie française en 1699 et cédée à l'Espagne en 1762, la Louisiane a été vendue aux États-Unis en 1803 et a été admise officiellement dans l'Union en 1812. Elle est située au bord du golfe du Mexique mais peut être considérée comme l'extrémité septentrionale des Caraïbes. Amérindiens, colons français, espagnols et allemands, esclaves africains et Acadiens déportés et réfugiés de Saint-Domingue ont apporté leur contribution à la formation de cette mosaïque de langues faite de français et de créole. Aujourd'hui, en Louisiane, il est rare que l'on naisse francophone : on le devient, par choix, par volonté ou par le fait du hasard. Les francophones et les créolophones luttent pour avoir le droit de travailler et d'accéder aux services publics en utilisant le français.

FRIOUL

L'histoire du Frioul est marquée par sa position géographique. Cette région, située à la frontière entre des cultures et des civilisations très différentes, représente l'extrémité septentrionale du bassin méditerranéen et un point de passage obligatoire pour ceux qui viennent de l'Orient. Le Frioul historique comprend les Provinces d'Udine, de Pordenone et de Gorizia, ainsi que certaines communes située à la limite de la Province de Venise. La langue frioulane est bien représentée au théâtre, au cinéma et en musique et est de plus en plus utilisée dans l'administration publique. L'Église frioulane a traduit intégralement dans cette langue la Bible, le lectionnaire et le missel.

Annexes

La musique des Peuples

Vendredi 7 Septembre
21h15 - Théâtre romain - Aoste

THE CLANNAD (Irlande)

Élément incontournable du panorama de la musique traditionnelle irlandaise depuis les années 70, The Clannad est l'un des groupes les plus représentatifs de ce dernier, même s'il est parvenu à marquer la musique folk de son empreinte personnelle, tout en élaborant, sans exagérer, les influences du rock, de la pop et même parfois du jazz.

Introduction par le groupe PATOUE EUN MEZEUCCA (Vallée d'Aoste)

Avec les artistes valdôtains Naïf Christine Hérin, Erik Bionaz, Trouveur Valdotèn, Philippe Milleret & VdA Band. Quand le folk arpitan des années 70 et les instruments de la tradition se mêlent à un patouè'n blues moderne, ils donnent naissance, comme par magie, à un spectacle aux sons et aux couleurs « traditionnellement moderne ». Épaulés par un ensemble de huit musiciens, les plus célèbres auteurs-compositeurs-interprètes valdôtains proposeront des chansons qui expriment l'amour de nos traditions et rendront hommage tant à la poésie de Magui Bétemps qu'à la chanson d'auteur populaire valdôtaine.

Samedi 8 Septembre
21h15 - Théâtre romain - Aoste

C.J. CHENIER & RED HOT LOUISIANA BAND (Louisiane)

Fils du grand Clifton Chenier, père de la musique zydeco - mélange de musique créole et cajun -, C.J. Chenier a été invité par son père à faire partie de la mythique Red Hot Louisiana Band (groupe dans lequel son oncle Cleveland joue du frottoir, cet instrument à percussion dérivé d'une planche à laver, typique des orchestres zydeco). C.J. Chenier devient membre permanent de cette formation, dont il assure également la direction depuis le décès de son père, en 1987.

Avec la participation de BRICE MILLER AND THE MAHOGANY BRASS BAND (Louisiane)

Brice Miller, trompettiste et polyinstrumentiste, occupe le devant de la scène musicale depuis l'âge de 14 ans. Il y a quelques années, il est devenu le directeur musical de la Mahogany Brass Band, jeune orchestre qui joue du jazz traditionnel dans le style swing des grands anciens.

Introduction par ECOULA DE MEZEUCA TRADICHONELLA (Vallée d'Aoste)

La première partie du concert sera consacrée aux élèves du stage de musique d'ensemble « Vallée d'Aoste et autres minorités dans le monde », inséré dans le projet Ecoula de Mezeucca Tradichonella. Les élèves et les enseignants présenteront au public du Théâtre romain les morceaux étudiés et orchestrés au cours de cette semaine de travail sur le répertoire des Alpes occidentales.

Dimanche 9 Septembre
21h15 - Théâtre romain - Aoste

Comédie musicale TOURNA AVOUÍ ME (Vallée d'Aoste)

Spectacle musical en patois interprété par les acteurs de la Fédérachon Valdoténa di Téatro Populéro (Vallée d'Aoste) et de la compagnie théâtrale Sinequanon. Musiques originales de Christian Thoma. Mise en scène d'Alessandra Celesia.

Introduction par PATOUE EUN MEZEUCCA (Vallée d'Aoste)

Avec les artistes valdôtains Maura Susanna, Yvette Buillet, Luis De Jyaryot, Trouveur Valdotèn et le chanteur du Frioul Luigi Maieron.

Le Collège d'Etudes Fédéralistes

Le Collège d'études fédéralistes a été fondé en 1961 par le Centre international de formation européenne et par la Région autonome Vallée d'Aoste. La formation dispensée abordait des sujets tels que le fédéralisme, le régionalisme, la construction européenne et la protection des minorités ethniques. Après une suspension de quelques années, les activités du Collège ont repris en 2009 suivant une nouvelle formule. Le thème de cette nouvelle édition « Les minorités à l'âge d'internet : réseaux et solidarité » constituera l'objet du cours d'Isabelle Rigoni, responsable du projet Minority media de l'Université de Bordeaux.

JEUDI 6 SEPTEMBRE

9h30 - 13h30
Valsavarenche - Salle communale

Les minorités à l'âge d'internet : réseaux et solidarité

Titulaire du cours
Isabelle Rigoni Responsable du projet Minority media, Université de Bordeaux

Introduction
Laurent Viérin Assesseur à l'éducation et à la culture de la Région autonome Vallée d'Aoste

14h30 - 16h30
Valsavarenche

Spectacle théâtral Sur les sentiers de la liberté organisé, dans le cadre du projet transfrontalier PEEF-ALCOTRA, dans les sites de la Résistance de Valsavarenche

14h30 - 16h30
Valsavarenche - Salle communale

Débat entre les délégations réservé aux représentants des peuples participants au Festival des peuples minoritaires.

Inscription obligatoire. Date limite : 5 septembre 2012
tél. 0039 0165 273289
istruzione@regione.vda.it

Le Forum du Festival

SAMEDI 8 SEPTEMBRE

9h - 12h
Aoste - Salon des manifestations du Palais régional

Conférence Les minorités à l'âge d'internet : réseaux et solidarité

Modérateur
Alexis Bétemps Ethnologue

Introduction
Laurent Viérin Assesseur à l'éducation et à la culture de la Région autonome Vallée d'Aoste

Rapporteurs

  • Luciano Caveri Chef de la délégation italienne au sein du Comité des Régions
  • Stephen Ortego Député du District de Carencro de l'État de Louisiane
  • Liam Ò Maoladha Membre de l'Association irlandaise Oireachtas na Gaeilge
  • Elio De Anna Assesseur à la culture, aux sports et aux relations internationales et communautaires de la Région Frioul Vénétie-Julienne
  • Lena Louarn Vice-présidente du Conseil régional de Bretagne

Des visages et des mots IV. La Louisiane et les Louisianais.

Réalisé par Daniele Giometto

Après la présentation, lors des éditions précédentes du Festival, des trois premiers volets de la collection documentaire sur l'identité des peuples minoritaires du monde Des visages et des mots, réalisés, les premiers deux , par Joseph Péaquin et dédiés aux Valdôtains et aux Bretons, et le troisième réalisé par Daniele Giometto sur le Québec, pendant l'édition 2012 du Festival paraît le quatrième volet de la série, à savoir Des visages et des mots IV- La Louisiane et les Louisianais, réalisé par Daniele Giometto. Des gens du commun, des jeunes et des hommes politiques animent les entretiens et expliquent les problèmes de la communauté francophone de la Louisiane, causés par les ingérences du gouvernement des États Unis. Les personnes interviewées mènent, dans la vie de tous les jours, ce combat pour la sauvegarde de leur langue, le français. Par ce film, le metteur en scène a voulu réaliser un portrait de la Louisiane à travers le témoignage des Louisianais. Il a analysé l'histoire et la particularité d'un peuple, mais surtout d'une culture qui risque de disparaître.

Annexes